Promenons-nous dans une écluse !

Dernière mise à jour : 17 juin 2021

Oui, j'ai bien écrit promenons-nous, et pas simplement passons une écluse. Aujourd'hui, je vous invite à prendre votre temps, à imaginer les portes de l'écluse s'ouvrir lentement, puis, aussi calmement, se refermer; les bateaux s'amarrer, les péniches jouer avec leurs moteurs; l'eau monter ou descendre... et bien d'autres choses encore.


Écluser, sasser; l'éclusage, le bassinage, autant de mots qui décrivent un moment à chaque fois unique, presque toujours magique. Ce système vieux d'un siècle a été inventé par les chinois et permet tout simplement aux bateaux de franchir des dénivellations grâce à un système de vannes.


Passer une écluse, c'est une expérience inoubliable, réalisable avec :

  • Un permis fluvial,

  • D'un bateau d'au moins 4,5 kilowatts (6 chevaux),

  • Un gilet de sauvetage pour chaque passager,

  • Des amarre suffisamment longues pour monter...ou descendre.

Bon, j'avoue ... il en faut peut-être un petit peu plus que ça. Je dirais même qu'il faut surtout OSER. Et oui, oser, parce que lorsque vous passez votre permis bateau fluvial (pour naviguer sur les eaux intérieures donc), vous ne bénéficiez que de 4.30 heures pratique, et cela inclut rarement le passage d'une écluse. Résultat, beaucoup de marins d'eau douce n'oseront jamais franchir seul.e.s. une écluse; et c'est normal, et c'est également très dommage !


Allez, on vous montre ?!


Appellons l'éclusier avec notre VHF via le canal approprié (la VHF est la radio de bord, pas toujours obligatoire, elle l'est sur la Seine, canal 10). Nous, nous l'avons toujours à bord nous (sauf la fois où elle est tombée dans l'écluse ...) et elle nous permet donc d'appeler l'éclusier pour qu'il nous ouvre les portes. Si vous n'en n'avez pas, vous pouvez toujours le joindre sur sa ligne directe de téléphone; pour cela, rendez-vous sur le super site https://odela.eu/



Ouverture des portes en montant, écluse de Vaire (94)


Les portes s'ouvrent

Si nous sommes seuls à écluser, nous entrons; entourés de bâtiments de commerce (i.e. les péniches professionnelles), nous leur laissons la priorité et attendons sagement que les monstres (parfois + de 50 mètres de long !) s'installent.


Puis on y va, direction l'anneau ou l'échelle du ... bajoyer. Hum, du quoi ? Du bajoyer voyons ! C'est le nom officiel des murs d'une écluse (avec moi, votre culture générale va s'enrichir à vue d'oeil...).


Ci-contre (ou ci-dessus si vous lisez l'article sur votre téléphone), une splendide photo du mur de l'écluse de Saint Maur, qui vous montre également l'amplitude du sassement (4,50 m de dénivelé, merci Christophe ^^) : nous sommes partis d'en haut, je tenais le petit bollard dans la main, il y a 10 minutes à peine. Grâce à cette photo, vous comprenez également la nécessité d'avoir des amarres suffisamment longues: les nôtres mesurent 12 m !



Les portes se ferment déjà, il faut faire vite, pas de temps à perdre. En montant (c'est à dire lorsqu'on navigue en remontant le courant), mieux vaut être assez loin des portes en amont de l'écluse, sinon, et bien ça secoue, il y a du remous (et puis l'éclusier vous dira de toute façon de vous mettre ailleurs, bande de plaisanciers)


La plupart des portes, doubles, s'ouvrent et se ferment de façon assez classique. Il existe cependant des écluses dont la porte coulisse, par exemple, lentement dans l'eau. Je vous recommande un article sympa à ce sujet en fin de page dans la section des sources.



Fermeture des portes, écluse de Vaire (94)


3, 2, 1 ... c'est parti !


Le niveau de l'eau va monter (lorsqu'on navigue contre le courant), ou descendre (si on le suit). Le paysage va donc changer, les bajoyers se dévoiler ou au contraire disparaitre; c'est le moment pour jouer avec vos amarres pour une bassinée en toute sécurité. Généralement, de petites lumières et un signal sonore nous annoncent la fin du sassement et donc l'ouverture imminente des portes. Surtout, restez amarrés, et attendez tranquillement que le feu de navigation passe au vert pour complètement larguer vos amarres : nous sommes plaisanciers, nous avons (un peu) le temps !


Bine entendu, en réalité ... les sassements sont parfois un peu plus sportifs que cela ^^


Par exemples, certaines péniches professionnelles ne s'amarrent pas, et décident plutôt de jouer avec leur moteur afin de "tenir" bien au milieu du bassin : lorsque vous êtes avec une petite embarcation 5 mètres derrière, c'est assez sportif, mais (et surtout) tellement fun !


Passage de l'écluse de Saint Maurice en avalant,

avec deux bâtiments de commerce...et nous derrière dans notre tout petit Zodiac.


Parfois, il faut attendre avant de pouvoir rentrer, car l'écluse est déjà occupée, ou alors l'éclusier est en train de nettoyer la berge par exemple (leur rôle ne se limitant pas à l'ouverture et à la fermeture des portes). Ah oui, l'écluse peut également être en panne (de courant). Bref, aucun passage d'écluse ne se ressemble, et c'est pour cela que nous les aimons tant.


Quelques petites anecdotes et informations en bonus

  • En naviguant de Paris jusque Rouen, vous passerez 6 écluses; Paris est un fleuve canalisé.

  • La Loire n'est pas un fleuve canalisé, il n'y a donc aucune écluse, il n'est pas navigable.

  • Un éclusier peut gérer seul plusieurs écluses,

  • Dans une écluse, on ne jette jamais son ancre !

  • Plusieurs projets de téléconduite d'écluses ont vu le jour (Picardie, Canal du Nord) avec pour objectif de fluidifier la navigation, mais une réalité différente avec des dysfonctionnements fréquents et perte de lien avec les bateliers...

  • Dans le canal du Midi, certains écluses sont manuelles !


Fin de la croisière (de la lecture pardon), tout le monde descend ! À moins que ... vous vouliez qu'on vous emmène ? Ou que l'on vous apprenne même à sasser ?!


Surtout, n'hésitez pas à nous faire signe si vous avez la moindre question sur le passage d'écluse, encore plus si vous sentez que cela vous limite dans vos élans de navigation ! Thomas, l'homme au 22 écluses en 8 heures de nav', et moi sommes là pour vous aider.


Claire (presque toujours sur l'eau)



Sources :

https://odela.eu/ : jeune plaisancier qui découvrez la navigation fluviale ou averti qui voulez avoir directement sur votre portable les horaires & Vhf des écluses, les haltes plaisances ou fluviales, les lieux pour vous ravitailler en fuel & eau, ce guide fluvial est fait pour vous !

https://www.cnrtl.fr/definition/bajoyer

https://fr.geneawiki.com/index.php?title=Canaux_et_leurs_ouvrages_remarquables&mobileaction=toggle_view_mobile : les différents types d'écluses (à lire, c'est juste génial !)





32 vues0 commentaire