Motards ou matelots ? Peut-être bien les deux ...

Dernière mise à jour : 10 févr.

Lorsque nous partons rouler à moto ( chez nous, vous allez vite comprendre que c'est soit moto, soit bateau ), nous partons tôt le matin, parfois vite, souvent assez loin, et rentrons toujours à l'heure pour récupérer nos enfants à la sortie de l'école (18h).


Vous êtes toujours à la recherche de lieux d'évasion et de dépaysement facilement accessibles ? Venez, on vous emmène !


Avant-hier, nous sommes partis pour une balade du côté de l'Isle-Adam ( Val d'Oise, département 95 ) : dépaysement assuré à environ une heure de Paris uniquement !


Ici, dans la "Ville-Parc", tout est fleuri, propre, accueillant, charmant, et en plus, il y a l'Oise, un joli petit port tout neuf et même ... des péniches :-)


Après avoir déposé les enfants à l'école, nous prenons la route : bon, la sortie de Paris ce n'est jamais le moment le plus fun, mais ça passe, surtout lorsqu'à 9 heures ... il fait déjà 25 degrés ! Plus nous nous éloignons de Paris, plus le décor devient paisible, le rythme ralenti : villages, champs, virages, on adore !


Arrivés à destination, première joie : un suuuper parking rien que pour les motos et ... une péniche ; le ton est donné, nous allons passer une merveilleuse journée !


Les motos sont en sécurité, et voilà que deux chemins s'offrent à nous : l'un nous mène vers la ville, l'autre vers l'Oise. Nous choisissons de commencer notre visite par le bord de l'eau ( #pénichards )


Le pont du Cabouillet se tient là, juste devant nous ( sur la photo ci-dessous, c'est le pont du fond ) : construit au 16ème siècle, il est classé aux Monuments Historiques depuis 1936 et est une porte d'entrée sublime sur la ville. Les ferrures qui servaient à le protéger de l'usure des cordages de bateaux ( alors tirés par des hommes ) sont toujours là et témoignent de son temps, de son histoire.


Nous descendons le long de la rivière et profitons du raffinement et de la fraîcheur de la roseraie Jules Dupré ( un peintre de l'École des peintres des bords de l'Oise qui avait élu domicile à l'Isle-Adam). C'est une incroyable année pour les roses, elles resplendissent ici !

Nous continuons à longer l'Oise, et soudain, entre les feuillages denses et verdoyants du printemps, nous apercevons le sublime Château Conti, un hôtel particulier de style Louis 13, construit à l'emplacement de l'ancien Château des Conti ( détruit en 1812).


Hôtel, maison de repos puis restaurant, il appartient aujourd'hui à la Ville et fait office de bureau ( ressources humaines et comptabilité ) , d'espace d'exposition et accueille également l'association « Les Amis de L’Isle-Adam ».


Il est superbe, immense, nous serions bien rentrés à l'intérieur mais je n'étais pas trop d'humeur à traverser l'Oise à la nage, avec mes bottes de moto aux pieds et ma dorsale encore sur le dos ; Thomas non plus d'ailleurs. Peut-être une autre fois, qui sait.


Nous poursuivons notre route et découvrons alors la première plage fluviale de France, créée en 1910 par Henri Supplice. Les très jolies cabines ( que je n'ai pas prises en photo ) ont été crées par l'architecte du Pinet et rendent le lieu presque magique : en les regardant, on a l'impression de remonter le temps. La plage a longtemps été un lieu de choix pour les personnalités de l'entre deux guerres et est également tristement connue pour avoir été, sous l'Occupation, la première plage à interdire l'accès aux chiens, et aux Juifs.

Plage, sable, cabines, soleil, tout y est.


Nous poursuivons la balade, et là, waou, mais qu'elles sont beeelleees ! 185 mètres de long pour celle de gauche, 125 mètres pour celle de droite; mais, mais de quoi parle-t-elle ? De ces deux magnifiques écluses voyons ! Nous prenons le temps de lire les descriptions des panneaux qui nous expliquent la navigation à l'Isle-Adam et la canalisation de la rivière Oise, entre autre.


Photos, textes, infographies, c'est très bien fait. Allez, on vous raconte et résume un peu :

- L'Oise est longue de 302 kms ( la Marne de 514 kms ) et prend sa source en Belgique; elle se jette ensuite dans la Seine au niveau de Conflants-Sainte-Honorine.

- Le halage des bateaux subsista jusqu'entre les deux guerres au 20ème siècle.

- Haler c'est remorquer un bateau à l'aide d'une corde ( tirée par un cheval, ou un homme, ou une femme ).

- Jusqu'en 1832, la navigation était impossible sur l'Oise durant plus de la moitié de l'année en raison des crues et des étiages. À partir de 1825, barages et écluses commencent à être construits, notamment à l'Ile-Adam, rendant alors progressivement possible la navigation pendant toute l'année.

- L'écluse de 125m est mise en service en 1902, celle de 185 en 1972, et les barrages automatisés.

...


11h40, ça y eeest, Claire a ... faim, son cerveau ne répond plus. Nous décidons ( enfin je décide mais ça c'est un détail ^^) de repartir vers le coeur de la "Ville Parc", avec son charmant centre ville, ses parcs, ses Halles du Marché ...


Nous passons tout d'abord devant la gendarmerie de la ville, digne d'un décor de cinéma ( n'est-il pas trop chou ce gendarme ?! ). Juste en face, nous découvrons le musée Louis-Senlecq avec lequel l'Office du Tourisme partage une très charmante petite cour, sublimée par de nombreux rosiers ( c'est VRAIMENT la saison des roses, elles sont resplendissantes ).


Nous faisons un stop par l'office du Tourisme ( #motardsetcultivés) , non pas afin d'être certains de TOUT voir, mais surtout pour mieux nous repérer et ne pas rater quelque chose qui pourrait vraiment nous plaire ...


Et là ... Comment ça ? Il y a un port à l'Isle-Adam ?! Mangeons vite et bien, et retournons le voir, nous y étions presque tout à l'heure lorsque nous étions aux niveau des écluses !


Nous nous délectons de délicieux sandwichs ( pas ) très light ( c'est notre tradition lorsque nous nous baladons à moto ) confotrablement installés sur un banc juste devant l'étang de la Petite Plaine ( en compagnie de très nombreuses oies; elles n'auront pas une miette de mon dwitch ).




Repus, le plan de la ville en main, nous partons en direction du port. Après quelque détours, nous tombons sur un installation totalement différente de celle que nous imaginions ! Ce port de plaisance est très récent, c'est une "marina dans la ville" pour reprendre le terme employé par l'exploitant, et c'est bien vrai ( ils nous fait penser à la marina de Sète ). Riche de 140 anneaux et d'une capitainerie flambant neuve proposant des services hauts de gamme, les circulations douces sont privilégiées : voitures, vélos et piétons y partagent l’espace public en toute tranquillité.



16 heures déjà ?! Il est bientôt l'heure de reprendre la route ( avant de rentrer sur Paris, nous devons faire un arrêt pour une révision rapide de la moto de Claire, à deux pas d'ici ).


Sur le chemin du retour, avant de rejoindre nos montures, nous repassons par les écluses ( elles sont vraiment très belles, si grandes ! ). Sans prendre le temps de les identifier ou de découvrir leurs histoires, nous admirons également quelques dernières bâtisses.



Et ... voici nos motos, qui nous attendent ( évidemment ), sagement. L'heure est venue de dire au revoir à ce petit coin de paradis, avec une super idée en tête : revenir ici avec notre Zodiac, et y passer une nuit ( nous prendrons un anneau au port ) . En effet, la nuit tombée, l'Oise doit être magnifique. Et puis, j'aimerais beaucoup découvrir le musée Louis-Senecq, sans mon casque, ni mes bottes, ni mes gants et autres équipements de motarde ;)


Matelots, motards, cette paisible et riche destination (à 25 kms à vol d'oiseau de Paris) vous attend ! Si vous avez des questions, rendez vous sur les liens cités en sources ci-dessous, ou contactez-nous ici sur le blog, ou par email

maviesurleau@gmail.com ou encore sur Instagram @maviesurleau


À bientôt !

Claire (presque toujours sur l'eau, ou à moto )



Sources :

Site de l'office du tourisme de la ville : https://tourisme-isleadam.fr/en/home/

Site de la Marina : https://www.portisleadam.fr/

Site du Château Conti : https://ville-isle-adam.fr/ma-ville/ville-touristique/les-lieux-remarquables/chateau-conti

Site du Musée Louis-Senecq : https://ville-isle-adam.fr/

38 vues0 commentaire